June 14, 2016 | 16e Edition du Forum de Bamako, Conférence, Featured, Média & Presse

Forum de Bamako : Des spécialistes balisent le chemin d’une Afrique émergente

Du 18 au 20 février 2014, a lieu la 16ème édition du Forum de Bamako à l’Hôtel Salam sur le thème : « L’Afrique entre chaos et émergence ». Durant 3 jours, les panélistes ont débattu avec les invités, plusieurs thématiques consacrées relatives au développement et à l’émergence du continent africain.

« L’Afrique : continent du chaos ? » ; « Prospective et enjeux démographiques de l’Afrique » ; « Les enjeux sécuritaires de la migration et des changements climatiques » ; « Jeunesse et entreprenariat : clés de l’émergence de l’Afrique » ; « Contribution de la femme en tant qu’opératrice économique à l’émergence de l’Afrique : cas du Mali » ; « Gouvernance Numérique, modernisation des services publics et proximité des services publics » ; « Paix, sécurité et développement dans la bande sahélo-saharienne : l’Afrique face aux enjeux sécuritaires » ; « Accélérer l’intégration régionale pour soutenir la croissance économique » ; « Vers de nouveaux espaces intégrés et de nouvelles opportunités économiques », voilà autant de thématiques qui ont été débattues lors de ce forum par les spécialistes en la matière.

Selon Pr. N’Dioro N’DIAYE, Présidente de l’Alliance pour la Migration, depuis les années 90, le Sahara est devenu le territoire d’importants mouvements migratoires. En dépit des obstacles politiques et économiques auxquels les pays sont confrontés, des dizaines de milliers de migrants originaires des pays subsahariens traversent chaque année l’Afrique du nord pour atteindre l’Europe. « Et si nous ne faisons pas attention, nous risquerons d’avoir un problème de gestion de la population dans un avenir proche. Ce qui pourrait aggraver le problème sécuritaire en Afrique. Aucun chef d’Etat africain n’est parti à la Vallette avec un discours clair pour exposer ses besoins sur l’éventuelle gestion de la migration. Il faut que les africains prennent leur dignité et leurs responsabilités en main », a-t-elle précisé.

Pour Dr Bakary SAMBE, Directeur de l’Observatoire des Radicalismes et Conflits Religieux en Afrique (ORCRA), l’Afrique a beaucoup subi de la colonisation. « Nous sommes donc une industrie des impérialistes cachés derrière l’islamisation._MGL9713L’Afrique importe et formalise l’éducation occidentale, sans faire de suivi pédagogique et idéologique et délaisse la sienne qui génère ses valeurs et des idéologies communes à ses réalités. Au lieu de laisser nos enfants être des consommateurs d’idéologies importées, nous devons exporter nos alternatives», a-t-il souligné.

La cérémonie d’ouverture présidée par le Premier ministre Modibo Kéita, avait regroupé plusieurs membres du Gouvernement, des partenaires techniques et financiers ainsi que des participants venus de l’intérieur comme de l’extérieur.

Ainsi dans son discours d’ouverture, le Premier ministre avait demandé aux organisateurs du forum de réfléchir sur les conditions qu’il faut réunir pour que l’Afrique devienne un continent émergent. Pour ce faire, Modibo Kéita avait invité les participants à faire de la paix et de la sécurité, la priorité des priorités. « Entre le chaos et l’émergence, choisissons le développement et l’émergence de l’Afrique dans la paix et la stabilité », avait-il dit.

Ousmane Ballo

Source : Le Challenger

 

Géostratégie

Développement

Enjeux scientifiques

Non classé

Articles récents

@fbamako

Suivre @fbamako sur Twitter

Copyright © 2013 Fondation FORUM DE BAMAKO.

Website development by dooInteractive

Inspiré de Laitao ; remerciements à Gilles Babinet et Geoffroy Deguy

Nous suivre sur Twitter

@fbamako