February 23, 2018 | 18è FORUM DE BAMAKO, Conférence, Dates importantes, Featured

Comment une ville comme Bamako pourrait-elle devenir un moteur de croissance et d’inclusion ? Quelques pistes de réflexion…

Dans sa présentation, M. Megha Mukin, experte Banque Mondiale estime que dans les pays africains, la croissance économique n’est pas lieu à la croissance urbaine.

Selon elle, le développement des ressources naturelles peut créer une forte demande pour les biens et services non-exportateurs. « Un tissu urbain fragmenté entrave la qualité de vie et la productivité des villes », dit-elle.

La fragmentation de l’espace urbain augmente.

Les certaines villes du sahel telles que : Bamako, Niamey et Conakry sont à 50% construites de manières isolées, ce qui rend la ville fragmentée et suscite la dispersion des populations.

Pour M. Megha, trois éléments sont essentiels quant à la l’accès à la qualité de vie, à travers la réduction de fragmentation ; il s’agit entre autres :  la Planification, la connexion, le financement.  

Mme Megha Mukin, experte Banque Mondiale: urgency_forum_FR_nonotes

 

Géostratégie

Développement

Enjeux scientifiques

Non classé

Articles récents

@fbamako

Suivre @fbamako sur Twitter

Copyright © 2013 Fondation FORUM DE BAMAKO.

Website development by dooInteractive

Inspiré de Laitao ; remerciements à Gilles Babinet et Geoffroy Deguy

Nous suivre sur Twitter

@fbamako